En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus...

frendeites

facebook

 

Les rares vestiges du château de Montléon sont noyés dans des constructions plus récentes. Érigé au XIIIe siècle, il devait posséder un donjon rectangulaire à contreforts semi-circulaires du même type que ceux du Donjon de Gouzon. Au nord de ce donjon, se trouvait une tour trapézoïdale plus récente, la Tour Oger. Sur le flanc ouest du château, le long de la rue des Rampes, il subsiste une partie de l'enceinte extérieure. Cette muraille, malgré le percement de fenêtres à l'époque moderne, constitue l'ensemble le mieux conservé du château.

Vers 1295, Guy II de Montléon cède son château à Gauthier de Bruges, évêque de Poitiers et seigneur de Chauvigny. Conservé en état par ses nouveaux propriétaires jusqu'à la fin du Moyen Âge, le château de Montléon commence à être démantelé sans doute dès le début du XVIe siècle.

La famille de Montléon qui avait été pendant quelque temps titulaire de la baronnie de Montmorillon était aussi propriétaire du château de Touffou à Bonnes.